INCLINEA - Brevigliero Battista
Technique Picturale de Brevigliero
L'usage d'une technique picturale personnelle, obtenu par couleurs acryliques sur toile et d'un dessin perspectif précis, il transforme horizons lointains en instants vivants capturés par la place qu'il entoure. La profondeur scénique de l'oeuvre glisse en nuances vers le centre central avec des voiles de couleur puisés par la peinture de la Renaissance. Pendant que, dans les premiers étages, c'est l'architecture le mètre qui prédomine ces compositions fantastiques et en partie réal en quelques éléments constructifs avec des loges, arcs obliques et colonnes voulues foulées. Typique il est la présence de l'illustration humaine qui scelle la proportion du tout et il devient le point clé de lecture de la scène, où l'anatomie, volontairement surréel et l'étude de chaque muscle unique concourt à décrire toute la beauté possible de la création.
Perdu par Livre
L'histoire de l'art est composée de beaucoup de pages, quelques-unes sont célèbres, autres se sont perdues ou, elles ont mieux été oubliées peut-être. Je réalise de chaque artiste il est récupérer quelqu'un de ces pages et dans le cas de Battista Brevigliero telle opération apparaît rupine et intéressant. La leçon de la peinture de l'humanisme avec les rappels aux grands, quel Botticelli donne à ses tableaux sans temps, le ne pas être du temps comme dimension universalizzante. La métaphysique, facile penser au De Chirico!, instrument de géométrie devient avec l'abondance d'arcs, ellipse, carrés: la nature est un livre mathématique qui porte à l'infini et en effet ses tableaux ont souvent une profondeur considérable. Central est la grand leçon du surréalisme de neuf-cents qu'il garantit avec ses symboles, la femme et le cheval sur tous, ce membre fondamental de l'art qui est le fantastique, en ce cas dans sa dimension plusieurs typiquement onirica. Finalement la leçon du réalisme en Battista Brevigliero est bagage technique, c'est-à-dire assemblage chromatique capable de susciter émotions et, pour quelques aspects, provocations. Les rouges et les bleu culminent comme taches d'une histoire, celle de l'art qui est travail individuel vraiment parce qu'il coule ses racines dans le travail des grands du passé.
"Les côtés de la sphère" cher au Brevigliero
"Les côtés de la sphère", titre anomal de l'exposition personnelle de Battista Brevigliero de Villasanta dit déjà tout sur les intentions révolutionnaires de l'artiste, pour et dans l'histoire de l'art contemporain. Ces côtés, virtuels sont les yeux du peintre qui selon la dictée Meidegger se regarde pour cueillir les aspects anachroniques et les mariages les plus imprévus avec le monde environnant autour. Il scrute et rescrute, avec une bonne dose de mémoire ancestral, l'artiste nous met devant monuments ou aux simulacres de vestiges classiques, aux paysages illusoires, mais réels dans la connaissance de Brevigliero, il nous représente avec élégance formelle incomparable un Venus pas statuaire, mais par contre douée de mouvement au dir peu cinématographique. Ou mieux, elle vénus-afrodite "anadiomene" est un il domine, un "Mater Matuta" qu'il s'insère dans le sens mystérieux des situations romantiques et picturales différentes gentiment. À l'achèvement de la belle série de visions et dans l'économie de l'oeuvre, mosaïques polymorphes, riches de tonalités chromatiques et de prégnance poétique, ils opèrent au prò du sens aussi de composition et de l'ars creandi de l'auteur. Bleu et vert se succèdent avec un équilibre essentiel, car Brevigliero donne la propre âme à la marine sobre, aux cieux enchantés, à ce que, dans un mot, il est créé et à ce qu'il aime de manière consciente. Il reste de fait que, aussi de façon moderne près de la manière du surréalisme, il ne tempère pas en soi les lois initiales primitives de maîtres quel, pour exemplifier Magritte, Dalì, ou aux précurseurs comme Boch, Graf ou l'Arcimboldo, le penseur Pascal suit par contre qui opposa à l'esprit de gèometrie l'esprit de finesse. Et Breton ajoute que "le merveilleux est source unique du lien éternel entre les hommes" la révolution de l'art moderne il passe pour cette voie aussi, comme il laissa écrit le papa du surréalisme pour lequel réel et virtuelle, passé et avenir, vie et mort finissent pour apparaître concevables pas plus comme contraires mais comme synonymes. Plus poétique de Masson ou d'Ernst, il parva licet avec ce qu'il suit, Brevigliero s'empare, avec déguisements rapides de sens, de l'effort artistique pour créer une nouvelle dimension plus véridique en le poétique se dérouler et dans la création d'oeuvres que, ils peuvent oublier difficilement. Pas amusement donc ou vacances érotique, mais ils sont par contre en le faire du peintre preuves claires d'intelligence indubitable, de maîtrise mince technique, de fertilité représentative incroyable, il est évident ensemble avec un sens prodigieux de mystification.
Renato Tomasina.
Dernières oeuvres
[Sect. Galerie1]
Dernières sculptures
[Sect. Sculpture]
Derniers design
[Sect. Design]
Copyright © Battista Brevigliero | 348-8844893
Webmaster © Ivano Brevigliero | 331-1240501